Mission et historique PDF Imprimer Envoyer

Mission

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire a comme mandat de préserver la mémoire et de promouvoir l’héritage des artistes Jordi Bonet, Paul-Émile Borduas et Ozias Leduc, trois figures emblématiques de la région. Son mandat s’oriente également vers la démocratisation de l’art contemporain, par le biais de ses activités éducatives et culturelles, en plus d’offrir une vitrine prestigieuse aux créateurs de la région et au-delà.

Expo bourguignon

Historique

C'est en 1995 que l'artiste André Michel (www.andremichel.ca) a fondé le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire, léguant à sa ville d'adoption l'un de ses premiers établissements à vocation muséale.

Sis dans une région qui peut s'enorgueillir d'avoir accueilli en ses terres des artistes tels que Paul-Émile Borduas, Ozias Leduc et Jordi Bonet, il allait donc de soi qu'une institution de ce type voie le jour et concentre ses efforts à promouvoir l'œuvre et la pensée de ces trois artistes qui ont marqué le panorama visuel du Québec.

Articulant son mandat autour de la diffusion des avant-gardes européennes et américaines de la première moitié du 20e siècle qui ont nourri la pensée artistique de ces trois figures emblématiques, le Musée laisse également une place prépondérante aux arts contemporains, aux courants actuels et à la relève.

D'autre part, le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire s'intéresse de près à tout ce qui peut contribuer à faire connaître l'histoire de l'art et les pratiques artistiques en général, que ce soit par l'entremise d'activités éducatives étroitement reliées aux thématiques de ses expositions, ou en organisant des conférences, réunions, assemblées et voyages.

 

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire présente de sept à huit expositions par année. Au programme, trois volets : international, national et régional, qui ont accueilli, depuis 1995, plusieurs artistes de toutes provenances ainsi que de grandes expositions: Ozias Leduc, peintre et citoyen de Saint-Hilaire (1995) ; Paul Vanier Beaulieu (1996) ; Saint-Hilaire et les automatistes (1997); Éternel présent, 50 ans après le Refus global (1998); Le livre des naissances de Jordi Bonet (1999); Trilogie : Ozias Leduc, Paul-Émile Borduas et Jordi Bonet (2000); Jean Dallaire (œuvres tardives 1964-1965) (2000); Marc Chagall, Fables et Fantaisies (2001).

Ce fervent travail de diffuseur des arts s'accompagne d'un souci muséologique de conservation.

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire constitue graduellement sa propre collection en réunissant des œuvres d'artistes ayant déjà visité ses cimaises, des œuvres correspondant aux critères dictés par sa mission ainsi que des archives imprimées reliées à ces mêmes dossiers.

Le Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire est reconnu comme organisme de bienfaisance et peut de ce fait émettre des reçus pour fins d'impôt en retour de dons, en argent ou en nature.

 

MUSEALES-logo  MSH Nature Coul    desjardins_beloeilmsh