Programmation 2005 PDF Imprimer Envoyer

Tapis rouge pour 10 ans - 10 ans d'expositions au Musée

Du 20 février au 8 mai 2005

Le Musée d'art de Mont-Saint-Hilaire déroule le tapis rouge pour son 10e anniversaire. Les premiers à le fouler seront les artistes dont les oeuvres constituent la jeune collection du musée. Le Musée présente une exposition composée d’une quarantaine d’œuvres de toutes disciplines : aquarelles, céramiques, dessins, gravures, installations, peintures, photographies, sculptures, etc.

L’exposition regroupe des œuvres de trente-deux artistes qui ont exposé au musée, en solo ou en duo, dans les dix dernières années. On se souvient :

  • des personnages en céramiques du sculpteur mexicain Jorge Aguilar, (1998)
  • des toiles grands formats de Graham Cantieni, (2000)
  • du jardin portatif de Thérèse Chabot, (1999)
  • des estampes numériques et médiums mixtes sur toile du duo Chabot/Ste-Marie, (2004)
  • des clones de Dalia Chauveau, (2004)
  • des installations de Marc Chicoine, (1998)
  • des dessins et collage sur drap de lit d’enfant de Marie-France Cournoyer, (2003)
  • des photographies de Nathalie Daoust, (2004)
  • des techniques mixtes de Yann Farley, (2000)
  • des sculptures réalisées avec des os récupérés de La Gaan, (2003)
  • des techniques très mixtes de Céline Goudreau et Hélène Plourde, (1999)
  • des acryliques sur toile de Suzanne Joubert, (1998)
  • des Mythes et modernités de Thérèse Joyce-Gagnon, (2002)
  • des aquarelles sur papier de Chan Ky-Yut, (1996)
  • des œuvres du Passage du temps de Jean-Pierre Lafrance, (2003)
  • des céramiques de France Malo, (1997)
  • des grandes huiles sur toile d’Angèle Maltais, (1999)
  • des sérigraphies de Louise-Hélène Mathon, (2001)
  • des sculptures monumentales de Claude Millette, (1998)
  • de l’hommage à Rosa Bonheur de Louisa Nicol, (2001)
  • des céramiques, faïence et aluminium de Gilbert Poissant, ((2001)
  • des paysages de guerre de Jean-François Provost, (2004)
  • des photos des aînés immigrants de Karim Rholem, (2001)
  • des huiles et collage sur bâche de Lili Richard, (2003)
  • des photos sur la maternité de Joyce Ryckman, (2000)
  • des gouaches sur papier de Johanne B. Sawyer, (2001)
  • des jeux de formes d’Antoine Séguin-Noël, (2000)
  • des huiles sur panneau de Diane Trudel, (1999)
  • de la rétrospective des œuvres de Michel Varin, (2004)
  • des fusains sur papier de Svetla Velikova, (1997)
  • des sculptures sur aluminium de Ghislaine Verville, (2004)
  • des huiles sur toile de coton de Josette Villeneuve. (2000)

L’amalgame de ces multiples médiums et diverses techniques donne une exposition dans laquelle chacune des œuvres évoque un souvenir, propose un espace poétique, une réflexion, et surtout comble les yeux et l’intellect du visiteur.

Art Manie, 5e édition: Leduc et Borduas en fête !

Du 14 au 22 mai 2005

Cette exposition présente les créations d’adolescents d’écoles secondaires de la région qui ont été réalisées dans le cadre des célébrations du centième anniversaire de naissance de Paul-Émile Borduas et du cinquantième anniversaire du décès d'Ozias Leduc.

Natures vivantes

Du 28 mai au 4 septembre 2005

Pour poursuivre dans la lignée des célébrations de son 10e anniversaire, le Musée d'art de Mont-Saint-Hilaire est heureux de présenter cette exposition rétrospective portant sur quarante ans d'années de création de son président fondateur, le peintre André Michel. Dans la culture occidentale, la «nature morte» est un tableau représentant une composition d'objets inanimés. Mais les objets inanimés ont-ils une âme ? Dans la tradition autochtone, la vie forme un tout, un cercle, dans lequel la terre, la nature et tout ce qui en émane, les animaux, les poissons, les arbres, les plantes, les pierres, les objets et l'humanité tout entière sont des «créations vivantes» du Grand-Esprit. Par ce mouvement originel et par ce principe d'égalité contenu en toute chose, une création vivante ne peut appartenir à une autre. Ainsi, les nourritures visibles et invisibles, celles qui assouvissent le corps et celles qui soutiennent l'âme et l'esprit sont-elles des offrandes à recevoir avec gratitude et humilité? Plus vivantes qu'il n'y paraît, les «natures mortes» montrant un simple bouquet de fleurs, un panier de fruits, de légumes et des objets familiers disposés sur une table, ne nous rappellent-elles pas des moments précis, des arômes, des lieux et des êtres ? Plus encore, ces images figées dans le temps n'évoquent-elles pas la mémoire de la vie donnée en partage ?

L'ART pour tous TOUS pour l'art

Du 15 au 25 septembre 2005

En cette année du centième anniversaire de la naissance de Paul-Émile Borduas, le Musée d’art de Mont-Saint-Hilaire invite les artistes à lui rendre hommage par le biais d'une réflexion autour de cette phrase extraite du manifeste Refus global, écrit par Borduas en 1948 et contresigné par quinze autres membres du mouvement automatiste: «Les frontières de nos rêves ne sont plus les mêmes» (Refus global p.3)

Leduc, Borduas et le paysage de Saint-Hilaire

Du 2 octobre 2005 au 29 janvier 2006

Pour clore les célébrations entourant le 10e anniversaire du Musée, cette exposition commémore le 50e anniversaire du décès d'Ozias Leduc et le 100e anniversaire de la naissance de Paul-Émile Borduas, une exposition importante qui documente sur l'attachement des deux artistes à leur région de St-Hilaire et présente les rapports entre les deux artistes. Cette exposition est préparée en collaboration avec le professeur François-Marc Gagnon, directeur de la chaire de recherche sur Borduas de l'Université Concordia.

 

MUSEALES-logo  MSH Nature Coul    desjardins_beloeilmsh